Les limites du Mont dans un monde fini

Conférence publique

Grande Salle du Mont-sur-Lausanne

15 juin 2021, 20h

L’association de quartier En Martines est l’organisatrice de cet événement. Le conférencier ? Laurent Guidetti, architecte-urbaniste, associé du bureau lausannois TRIBU architecture. Montain pendant 24 ans, il défend de longue date un urbanisme durable et des territoires résilients.

Dans une commune où 14 secteurs à bâtir sont entrés en force au cours de la législature écoulée, y a-t-il un sujet plus susceptible d’intéresser le public et de susciter un débat animé ? Laurent Guidetti fera le tour des enjeux territoriaux, des responsabilités et des solutions à chercher à l’échelle d’une commune en plein développement. En toile de fond, l’état du monde, les dérèglements écologiques globaux. Après cet exposé, place sera faite au débat.

En guise de mise en bouche, vous pouvez lire le livre que Laurent Guidetti a publié cette année chez Espazium-Les éditions de la culture du bâti sous le titre Manifeste pour une révolution territoriale.

Nous espérons vous accueillir nombreuses et nombreux le 15 juin et nous réjouissons d’avance des discussions animées autour du thème de la soirée. La conférence est gratuite pour les membres de l’AEM. Une contribution volontaire de CHF 5.- est souhaitée de la part des non-membres (crousille à l’entrée de la salle).

Pour des raisons pratiques, pandémiques notamment, l’inscription à la conférence est obligatoire auprès du secrétariat de l’AEM (Marie-Pierre Constant, mapicstan@gmail.com, tél. 078 864 98 48). Merci de préciser le nombre de personnes à inscrire avec nom, prénom, adresses postale et électronique, numéro de téléphone afin de permettre la traçabilité des participants.

Un vallon très bucolique promis à l’urbanisation.

Line Rithner s’apprête à rejoindre le comité de l’AEM! Elle se présente en quelques mots

Au comité AEM dont je remercie d’ores et déjà l’accueil par la balade du 7 mai et les différents messages reçus.

Arrivée à la retraite en même temps que le confinement et au Mont sur Lausanne une année plus tôt, malgré que je ne m’ennuie jamais c’est avec plaisir que je vais rejoindre votre comité.

Responsable de l’Office du tourisme de Vallorbe jusqu’en mars 2020 j’ai gardé une petite activité aux grottes de Vallorbe car l’arrivée de cette retraite me faisait un peu peur. Je me suis très vite rendu compte de la chance que j’avais d’y être arrivée.

Sportive, je pratique la course à pied, le vélo, le ski de randonnée, la danse country et le fitness.

J’ai 3 enfants, 2 garçons, une fille, 1982, 84 et 86 ainsi que 4 petits enfants que je garde régulièrement.

Avant le confinement j’ai beaucoup voyagé, particulièrement en Afrique. Je suis bien dans ma vie. Les amis, ma famille et mes activités ci-dessus me comblent et je me réjouis de faire d’autres connaissances en adhérant à votre comité. Il m’est difficile déjà de projeter ce que je vais y apporter. Avez-vous déjà organisé les fenêtres de l’Avent ? Ce serait ma première éventuelle idée.

Au plaisir de vous rencontrer prochainement, malheureusement pas à la fête des voisins. Avec mes amicales salutations.

Sois la bienvenue Line!

Fête des voisins ? Pas avant septembre !

Votre comité voulait y croire : l’odeur des grillades entrait déjà dans ses narines. Votre comité voulait miser sur l’optimisme et penser à la joie de vous revoir pour la fête des voisins du 28 mai prochain. Hélas, les mesures sanitaires n’ont pas encore intégré les assouplissements que nous espérions tous. La mort dans l’âme, donc, nous avons pris la décision de renoncer à organiser la fête des voisins ce printemps.

Mais ce n’est que partie remise ! Nous croisons les doigts pour que l’automne soit plus favorable, sur le plan sanitaire et aussi, d’ailleurs, sur le plan météorologique…

D’ici à nos retrouvailles, nous vous souhaitons une belle santé, un bel été. Gardons l’envie de créer ensemble une communauté désireuse d’animer un quartier où il fait bon vivre et saisissons toutes les occasions de rencontrer nos voisins et d’entretenir avec eux de bonnes relations.

The Voice En Martines : Kevin Dozot et Mathew Newsam en concert sur nos écrans

20 heures, ce vendredi soir 30 avril : une quinzaine de foyers se connectent un à un en visioconférence. Nous voilà presque «ensemble». Kevin Dozot et Mathew Newsam apparaissent, parés de leurs guitare et micros, dans un beau caveau voûté digne d’un festival off des bords du Léman ! 

Les deux musiciens introduisent ce concert avec les premières chansons devant un public attentif, avant de lancer un blind test. De Stephan Eicher à The Who, en passant par 4 Non Blondes, Pink Floyd, Ed Sheeran ou encore Daft Punk ainsi que des extraits de chansons françaises, les musiciens enchaînent les titres et les styles avec aisance et polyvalence. Les réponses fusent sur le chat, l’ambiance chauffe!

Malgré une qualité sonore qu’on aurait souhaité meilleure pour honorer ces deux musiciens, chacun a pu profiter de ce concert à distance dynamique chaleureux.

Mais qui sont donc ces deux musiciens qui ont animé la soirée ?
Ils nous viennent du canton du Valais. Kevin Dozot se découvre des talents musicaux après un début de carrière dans le milieu du tennis, participe à The Voicie en 2020, et enseigne désormais la musique. Mathew Newsam, guitariste et compositeur, a expérimenté différents styles, en groupe, puis en solo. Pour tous les deux, la crise sanitaire a bouleversé et mis à l’arrêt leurs projets musicaux. Pour continuer à jouer, ils ont rejoint la plateforme Dans l’jardin, initiée en début de pandémie par des artistes et musiciens romands. Le principe est simple : Dans l’jardin met en contact des musiciens avec des particuliers qui désirent offrir vingt minutes de musique dans son jardin, son pallier ou son salon, pour un anniversaire ou toute autre occasion. Une façon de générer des revenus pour les musiciens tout en appréciant un petit concert à domicile. 

Découvrez quelques photos de ce concert sur notre site!

Liens:

Kevin Dozot (Facebook)

Mathew Newsam (Facebook)

Plateforme Dans l’jardin

Emission Forum des idées, RTS, du 5 mai 2021 «Des musiciens dans le jardin»: interview de Pascal Viglino