Et si on repensait l'autoroute ? Une conférence qui suscite beaucoup d'intérêt !

Attention changement de lieu.

Victime du succès de la conférence prévue le 25 février prochain à 16h45, l’ATE a décidé de changer de salle afin de pouvoir accueillir davantage de personnes. La conférence aura donc lieu dans la salle 415 du bâtiment Amphimax, au 1er étage du bâtiment. Néanmoins, il ne reste bientôt plus de places disponibles ! En cas d’intérêt, s’inscrire très rapidement !

Pour se rendre à Amphimax, le plus simple est de prendre les transports publics : le métro M1 s’arrête juste devant le bâtiment, arrêt « UNIL-Sorge ». Il y a également plusieurs parkings pour vélos autour du bâtiment et, pour les voitures, un parking se situe devant le bâtiment.

Enfin, nous vous rappelons qu’un apéro sera offert en fin de conférence, qui permettra de poursuivre les échanges sur la thématique abordée.

Et si on repensait l'autoroute ? Requalification de l'autoroute A1a entre Crissier et la Maladière en boulevard urbain.

Riverains de l’autoroute ou pas, vous êtes sans doute intéressés par les nombreuses questions que soulèvent la mobilité et, en particulier, les déplacements en voiture et le réseau des autoroutes.

Ne manquez donc pas une belle occasion de vous informer et d’alimenter votre réflexion ! A l’initiative de l’ATE Vaud (Association transports et environnement), une conférence avec intervenants multiples et une table-ronde se tiendront à l’Université de Lausanne

mardi 25 février 2020
de 16h45 à 19h30
à l’Amphimax, quartier Sorge

L’événement est gratuit mais il faut s’inscrire. Pour ce faire, rendez-vous sur la page internet https://www.eventbrite.fr/e/billets-et-si-on-repensait-lautoroute-92899347449

Pour vous préparer et prendre connaissance de la position de l’ATE, rendez vous sur https://www.ate-vd.ch/activites-regionales/communiques/details/article/communique-ouest-lausannois-une-requalification-imperative-pour-quitter-la-mobilite-des-annees-60/

La photo illustrant cet article provient du site de l’ATE Vaud.

Les chemins lumineux de la musique, en quête de celles qui nous aiment : une conférence à ne pas manquer !

Jeudi 19 mars, à 20h, à l’aula du collège du Mottier

Denis Magliocco, auteur d’un ouvrage édité en novembre 2019 par La Bibliothèque des Arts, éditeur lausannois, sous le titre A la lumière du sol : essai de métamusique, se fera conférencier le 19 mars prochain.

Qui est Denis Magliocco ? Un Montain de longue date, d’abord dans son enfance et son adolescence, de 1960 à 1970, puis, à l’âge adulte, sans interruption depuis 1977. Il est aussi un membre de la première heure de notre association de quartier En Martines. Mais encore?

Denis Magliocco a consacré une grande partie de sa vie active à l’enseignement du chant et de la musique, d’abord dans les classes enfantines et à tous les degrés de l’enseignement primaire, puis, exclusivement, auprès d’adolescents et de jeunes adultes. Par la suite, il a également assuré la formation musicale et didactique des enseignants responsables des classes terminales. Il a consacré de nombreuses années de travail à ses recherches en pédagogie de la musique, couronnées par la parution de son livre A la lumière du sol.

Musicologue érudit, Denis Magliocco nous fera partager sa passion pour la musique et sa conviction que ce langage entre en résonance avec les territoires les plus secrets de chaque être. Musicien, mélomane, enseignant, étudiant ou simple curieux, laissez-vous entraîner sur les chemins lumineux de la musique.

Pour en savoir plus :
http://www.bibliotheque-des-arts.com/booksDetail.php?i=676
https://www.svms.ch/a-la-lumiere-du-sol-essai-de-metamusique/

Les 10 ans du quartier de Maillefer avec la Caravane des quartiers

Notre association AEM a été invitée à participer à une soirée d’information portant sur la Caravane des quartiers, le 12 décembre dernier, au titre de « partenaire potentiel de l’animation du quartier de Maillefer ». L’invitation était signée de David Payot, conseiller municipal de Lausanne, responsable de la Direction de l’enfance, de la jeunesse et des quartiers, d’une part et, de l’autre, de Philippe Somsky, conseiller municipal du Mont, à la tête du Dicastère de l’instruction publique et des affaires culturelles. Un membre du comité de l’AEM s’est rendu à cette soirée.

L’assistance était nombreuse. L’association Village Maillefer, qui a sollicité la Caravane des quartiers pour fêter, en 2020, les 10 ans du quartier, était représentée par plusieurs membres de son comité, son président et sa vice-présidente. Plusieurs autres associations et/ou institutions avaient également répondu à l’invitation qui avait un large public-cible. Citons : le Galetas du CSP, deux associations proposant des cours de taiji, l’une montaine, l’autre lausannoise ; une animatrice des Quartiers solidaires du Mont ; des représentants de trois paroisses ; un représentant des scouts de Bellevaux ; une représentante du groupe de lecteurs du Mouvement des aînés ; un représentant de la police de proximité et des contrats de quartier, etc.

Mais qu’est-ce que la Caravane des quartiers ? C’est une offre d’animation socio-culturelle de la Ville de Lausanne, conçue pour animer un quartier sur une courte période, à la manière d’un festival. Cette offre, qui existe depuis 10 ans, consiste, dans sa forme actuelle, à mettre à disposition du matériel (une ou deux yourtes, des tables et des chaises, de la sono), un budget (CHF 30’000.- pour la Ville de Lausanne), à offrir des prestations en termes de sécurité, de voirie, de facilitation des relations avec les services administratifs et, si nécessaire, un soutien organisationnel. Le contenu de l’animation, quant à lui, doit être proposé par les habitants du quartier, les associations qui y vivent ou qui en sont proches. La Ville de Lausanne prévoit, à côté du contenu festif de la Caravane, un espace citoyen où peuvent s’organiser des tables-rondes, des conférences, des débats sur des thèmes tels que l’intégration sociale, l’interculturalité, l’inclusion, la solidarité, bref le vivre ensemble. L’idée sous-jacente est de donner aux habitants la possibilité d’agir sur leur lieu de vie, de développer des projets qui iront au-delà de l’événement ponctuel de la Caravane. Jusqu’en 2019, la Caravane s’installait dans un quartier pour une semaine. Dès 2020, elle s’y installera pour 3 à 4 semaines, en mai ou juin pour Maillefer. Maillefer étant un quartier montain aussi bien que lausannois, les deux communes collaborent pour cette édition.

L’objectif de la soirée était de constituer le comité d’organisation de la Caravane pour Maillefer et de relever les contacts et les idées de partenaires intéressés à participer à l’événement.

S’il est facile d’imaginer qu’une association proposant des cours de taiji ait sa place dans la Caravane (recrutement de nouveaux membres intéressés par cette discipline) ou encore qu’un chœur comme l’Echo des Bois soit enthousiaste à l’idée d’y proposer un concert (là aussi, recrutement éventuel de nouveaux membres), il est plus difficile d’envisager une prestation venant d’une association comme l’AEM dont les forces suffisent tout juste à animer le quartier En Martines. En revanche, l’AEM pourrait être intéressée par le thème de débats proposés dans l’espace citoyen, par exemple : comment animer son quartier par le biais d’une association ? comment faire vivre une association de quartier ? comment favoriser la biodiversité dans son quartier…

Mais peut-être, parmi nos membres, y a-t-il des personnes susceptibles de proposer des collaborations pour l’événement des 10 ans du quartier de Maillefer ? N’hésitez pas ! Un spectacle, un concert, les talents de nos membres peuvent s’exprimer à la Caravane des quartiers. Il suffit de prendre contact avec le comité de la Caravane de Maillefer pour proposer du contenu ou des idées (associationvillagemaillefer@gmail.com).

Et pour en savoir plus sur la Caravane des quartiers, un petit tour sur les sites suivants s’impose : http://www.ovallon.com/caravane-des-quartiers-2018.html ; http://lescaledesvoisins.ch/?page_id=1486


Des Coulisses pour le centre du Mont

La Municipalité a engagé en 2018 une démarche participative pour l’aménagement du centre du Mont, depuis la station service jusqu’à la limite matérialisée par la COOP en incluant l’église, les bâtiments de la poste et de l’administration communale. Il s’agissait de permettre aux Montains d’exprimer leurs besoins, leurs souhaits, leurs préférences, leur vision, de manière à ce que les bureaux mandatés pour réfléchir à cet aménagement puissent en tenir compte dans l’élaboration de leurs projets.

Trois ateliers participatifs ont eu lieu sous la houlette d’un spécialiste en urbanisme. Au fil de ces rencontres, les projets se sont affinés, les idées des Montains étant retravaillées par des bureaux d’architecture.


Le 10 décembre dernier, le projet final, Coulisses, a été présenté à la population https://www.lemontsurlausanne.ch/fileadmin/documents/Tous_documents/4_Le_Mont_officiel/4.5_Services_communaux/4.5.6_SUDD/190403_MSL_Tour_2_A3_light.pdf. Les membres du comité de l’AEM qui ont suivi tous les ateliers ont bien retrouvé les points qui y avaient été évoqués. Le projet actuellement retenu devra encore être peaufiné et sa réalisation se déroulera par secteur, du sud au nord, selon ce que Mme Laurence Muller Achtari, municipale responsable de l’urbanisme et de la promotion économique, a annoncé. Armons-nous cependant de patience, car la mise en œuvre demandera encore passablement de temps.

Et pour ceux qui souhaitent se replonger dans l’ensemble de la démarche : https://www.lemontsurlausanne.ch/le-mont-officiel/services-communaux/urbanisme/urbanisme/requalification-du-centre-communal

Mardi 19 novembre, tournage à la route des Martines !

Bernard Campan et Alexandre Jollien (photo: « Le Figaro« , 17 août 2015)

Bernard Campan, acteur et réalisateur français connu pour avoir fait partie du trio comique Les Inconnus dans les années 90, était en tournage à la route des Martines ce mardi matin 19 novembre avec son ami Alexandre Jollien. Ecrivain et philosophe de notre région, Alexandre Jollien a confié à Bernard Campan la narration de deux de ses livres en version audio: Éloge de la faiblesse (éditions Audiolib, 2012) et La Construction de soi (éditions Lire dans le noir, 2007).

Toutefois aucun indice à notre disposition sur l’oeuvre qui se prépare…

Requalification du centre du Mont

L’AEM relaie auprès de ses membres l’invitation ci-dessous, reçue du Bureau Repetti chargé par nos autorités de conduire les ateliers participatifs concernant la requalification du centre du Mont et les invite chaleureusement à l’accepter :

La procédure des études tests pour la requalification du centre de la commune s’est clôturée avec le troisième atelier participatif qui s’est tenu en mai dernier. Durant ces soirées, la population a été invitée à partager autour des propositions finales des trois équipes sélectionnées. La Municipalité a travaillé sur une vision directrice qui reprend les propositions d’aménagement pertinentes proposées par les équipes et qui s’appuie sur les recommandations faites par le Collège d’experts et la population. Afin de faire un retour sur l’ensemble de la procédure des études tests et de présenter la vision directrice pour la requalification du Mont-centre, la Municipalité souhaite vous inviter à une :

Information publique

Le 10 décembre 2019 à 18h30 à la salle du Conseil

L’information publique est ouverte à tous. Aucune inscription n’est nécessaire.