Le Conseil communal se prononcera en octobre prochain sur la zone 30 km/h des Martines

Suite au préavis positif de la Municipalité du 23 août 2022, le Conseil communal aura à se prononcer sur le crédit et le projet d’aménagement de la zone 30 km/h des Martines, lors de sa prochaine séance, qui se tiendra le 10 octobre 2022.

La séance est publique et il est possible d’y assister en tant qu’auditeur, à 20h à la salle du Conseil (route de Lausanne 16). En principe un membre du Comité de l’AEM y est également présent en tant qu’auditeur.

En cas d’acceptation, la prochaine étape sera l’approbation par les services cantonaux, et si tout se passe bien, les travaux devraient débuter en janvier 2023.

Ordre du jour de la séance du Conseil communal du 10 octobre 2022

Préavis de la Municipalité du 23 août 2022 « Aménagement d’une zone 30 km/h dans le secteur des Martines »

Agrandissement du Collège des Martines

La municipalité a fait voter un budget de CHF 8’000’000.- pour l’agrandissement du Collège des Martines (Préavis 06/2022).
Une séance d’information est annoncée pour que les citoyens puissent poser leurs questions (pas de date communiquée à ce jour). Cela interroge des aspects tels que les zones de dépose, l’agrandissement de l’UAPE, etc.
L’AEM suit ce dossier.

Information sur la zone 30 km/h des Martines

La mise à l’enquête a été lancée et n’a recueilli aucune opposition dans le délai imparti.
La Municipalité a annoncé que le dossier sera envoyé à la Direction générale de la mobilité et des routes (DGMR) pour accord. Le préavis sera alors soumis au Conseil communal pour validation le 10 octobre prochain.

Deux membres du comité reçus par une municipale et un chef de service

Le comité de votre association se soucie toujours de recevoir des informations de première main. C’est pourquoi, le 20 janvier dernier, sa présidente Elisabeth Nicollier accompagnée d’Olivier Cart, membre du comité, ont rencontré Mme Longchamp Geiser, Municipale de l’infrastructure, mobilité et sécurité, ainsi que M. Porchet, chef du service des travaux et infrastructures. Plusieurs dossiers ont été discutés :

  • Aménagement en zone 30 km/h de la route des Martines
  • Avancement des travaux liés au quartier de la Clochatte
  • Plan de quartier de la Valleyre
  • Salles communales à disposition des sociétés locales
  • Signalisation au chemin des Bouvreuils
  • Création d’une boîte à livres En Martines
  • Fleurs à récupérer
  • Aménagement d’un parc à chiens

Aménagement en zone 30 km/h de la route des Martines

L’entrée sud de la zone 30 km/h se situera après le pont sur l’autoroute, à hauteur du carrefour chemin du Couchant et chemin du Grand Pré, qui, en principe, ne seront pas englobés dans la zone.

En aval de cette entrée, une zone sera pourvue d’aménagements visant à ralentir les automobilistes. Le début des travaux est espéré pour cet été.

Le marquage au sol réalisé dans le carrefour Saux/Verger/Martines est provisoire. Il attire cependant l’attention des conducteurs sur l’entrée en vigueur de la priorité à droite.

L’aménagement de la partie haute de la route des Martines, entre la place du Petit Mont et le carrefour Verger/Saux, est quasi terminé. Le revêtement et le marquage définitifs devraient être posés ce printemps. Les arbres seront plantés cet automne seulement afin d’éviter la nécessité de les arroser fréquemment tout au long de l’été. La place qui leur est réservée peut paraître petite mais une poche de 25 m3 a été réservée sous la route afin de leur assurer un développement vigoureux et harmonieux. Les espèces seront choisies avec soin : indigènes, robustes, peu gourmandes en eau.

A savoir : toute zone 30 km/h est réévaluée un an après sa réalisation afin de vérifier si les aménagements prévus sont efficaces. Si, régulièrement, des dépassements de vitesse à 37 km/h et plus devaient être constatés, le concept serait revu et de nouvelles mesures appliquées.

Avancement des travaux liés au quartier de la Clochatte

Le ruisseau de la Valleyre, qui coule sous le quartier en construction, sera remis à l’air libre et sa zone renaturée. L’aménagement du nouveau terminus du bus 22 à l’emplacement actuel des containers près du ruisseau devrait être entrepris d’ici à 2 ans de même que l’élargissement de la route depuis sa jonction avec la route de Sauvabelin jusqu’au terminus.

Plan de quartier de la Valleyre

Ce plan de quartier fait l’objet d’oppositions de la part de l’association Mont Avenir et du Collectif de la Valleyre. Le comité de l’AEM a été approché pour se joindre à l’action de ces deux groupements. Le comité a décidé de porter le sujet de son éventuel engagement dans ce dossier à l’ordre du jour de sa prochaine assemblée générale, en mars, afin que les membres puissent exprimer leur opinion. En attendant, il se tient informé. Dans cette optique, un membre du comité a participé à deux rencontres avec le promoteur ayant acquis la majorité de parcelles de la Valleyre, Gefiswiss. Ce promoteur, de l’avis même de M. Porchet, est très sensible aux préoccupations des opposants et désireux de faire tout ce qui est en son pouvoir pour que ce quartier devienne un modèle de respect des règles environnementales actuelles.

Salles communales à disposition des sociétés locales

Les salles à disposition des sociétés locales sont de moins en moins nombreuses : foyer de la Grande Salle occupé par une garderie déménagée des Planches, Grande Salle monopolisée par un centre de tests, halle du Châtaignier démolie, Aula du collège du Mottier indisponible dès juin, pour cause de travaux.

La commune envisage de monter une structure temporaire solide, maintenue idéalement en hiver, au Châtaignier. A défaut, une grande tente serait mise à disposition. La salle des pompiers, dont la jauge est de 60 personnes, est une alternative intéressante. Elle ne figure cependant pas dans la liste officielle et il faut s’adresser au Service bâtiments et durabilité pour la réserver.

L’Ecole internationale (ISL) dispose également de salles bien équipées. Il faut s’adresser directement à l’ISL pour connaître les conditions de location.

Signalisation au chemin des Bouvreuils

Dans le but d’assurer la tranquillité des riverains du chemin des Bouvreuils et, surtout, la sécurité des piétons, un panneau de limitation de vitesse à 20 km/h y avait été installé… en toute illégalité. La police administrative est intervenue avec une telle énergie que les riverains en ont été perturbés. A l’avenir, cependant, il conviendrait de respecter les procédures : s’adresser à M. Leder, de la police administrative, et présenter une requête (pose de panneaux « Chemin privé » ou « Attention enfants ») qui sera examinée et acceptée -ou non.

A savoir : le panneau 20 km/h du chemin des Bouvreuils devenait de toutes façons incompatible avec le passage en zone 30 km/h de la route des Martines.

Création d’une boîte à livres En Martines

Des boîtes à livres existent dans divers quartiers du Mont (Petit Mont, en face de la COOP, Grand Mont, près du parking devant le Marché du Grand Mont, au collège du Rionzi). Elles ont du succès. Le comité de l’AEM émet donc le souhait qu’une boîte à livres soit installée dans le quartier. La commune accueille favorablement ce projet, tout en rappelant qu’il s’agit de respecter les procédures et notamment de demander l’autorisation avant d’installer tout nouvel équipement dans l’espace public. Ce point sera également porté à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale afin que les membres de l’AEM puissent s’exprimer.

Fleurs à récupérer

L’AEM a constaté que les plantes vivaces plantées dans les bacs que la commune entretient, par exemple au chemin du Saux, sont jetées lorsqu’elles sont enlevées pour l’hiver. Ne serait-il pas possible de les mettre à disposition des habitants du quartier intéressés à les replanter dans leurs jardins ou sur leurs balcons ?

Mme Longchamp demandera l’avis de Mme Bovey, déléguée à l’environnement, pour savoir si une telle action est possible ou souhaitable. Réponse promise dans un avenir proche.

Aménagement d’un parc à chiens

L’AEM soumet à la commune la proposition de créer un parc à chiens, espace grillagé où les chiens peuvent s’ébattre librement. En effet, du 1er avril au 15 juillet, les chiens doivent être tenus en laisse. De tels aménagements existent dans certaines communes. Les propriétaires de chiens apprécient de s’y rencontrer.

Mme Longchamp note cette demande et la soumettra à qui de droit.