Des nouvelles de la Commune

Le 12 juillet dernier, Mesdames Muller Achtari et Longchamp-Geiser, accompagnées de M. Porchet, ont reçu trois membres du comité de l’AEM, Mesdames Nicollier et Rithner et M. Cart. Le but de cette rencontre était de faire le point sur plusieurs dossiers touchant le périmètre de notre association.

Zone 30 km/h en Martines : chacun a pu constater que la partie supérieure de la route des Martines est interdite à la circulation en raison des travaux sur les canalisations. Le carrefour Verger/Saux/Martines étant aussi touché, des feux y règlent le passage des voitures. Les aménagements de ce carrefour en vue de la mise en place de la limitation de vitesse à 30 km/h seront mis en place sans attendre. Voir aussi.

Ce dossier a été retardé par la pandémie mais, de plus, il a fallu rediscuter avec le Canton de l’aménagement de l’entrée dans la zone 30 km/h au bas de la route des Martines. En effet, une zone 30 km/h se justifie dans le contexte d’une certaine densité d’habitations, que le pont sur l’autoroute n’offre pas, bien sûr, tandis que la loi sur les nuisances sonores permet une telle zone sur le pont déjà. Il a donc été décidé de ralentir le trafic avant le pont, dans le sens de la montée, tout en n’installant le panneau 30 km/h qu’à la sortie du pont.

La mise à l’enquête sera lancée cet automne, sitôt reçu le OK du Canton. En parallèle, le budget du projet sera soumis au Conseil communal, qui avait déjà donné un accord de principe. La poche 30 km/h des Martines devrait être terminée au printemps 2022, compte tenu des délais induits par la procédure et d’éventuelles oppositions.

La Clochatte, plan de quartier : à la faveur des vacances scolaires et après information des riverains, la démolition des bâtiments de la scierie Menétrey est en cours et les travaux d’équipement (acheminements, canalisations, infrastructures pour l’électricité, le multimédia, etc.) pourront ensuite débuter. Tous les risques et nuisances (amiante, dépollution, etc.) ont été pris en compte et seront traités conformément aux règles en vigueur. La construction du parking souterrain, de 180 places environ, est prévue pour cet automne. Le terminus de la ligne du bus 22 sera déplacé au pied de la route de Penau, au- dessus de l’UAPE actuel, une fois validé le projet définitif. La Municipalité a souligné vouloir soigner la communication sur ces sujets importants.

Syndicat des améliorations foncières (SAF) : pour suivre les travaux en cours, cliquez ici.

Mises à l’enquête au Mont : pour se tenir informé, consulter la presse (FAO, 24 heures des mardis et vendredis) ou se rendre sur le site internet de la Commune, ici.

Fête de la durabilité, 25 septembre 2021, de 10h à 17h : la Commune sollicite la participation de notre association à l’animation de cette journée, placée sous la responsabilité d’Isabelle Bovey, déléguée à l’environnement. C’est avec plaisir que nous répondons positivement à cet appel. Pour un avant-goût du programme, cliquez ici.

Divers : l’entreprise de signalisation routière Traceroute SA quitte le chemin de la Grangette. Le terrain qu’elle occupait a été vendu. Un projet d’utilisation mixte, habitations et activités artisanales est en cours.
Une association de quartier a été créée à Pré-Fleuri. L’AEM nouera des contacts avec elle dès que possible.

Trois membres du comité de l’AEM rencontrent deux municipaux, Mme Laurence Mueller-Achtari et M. Jacques Marchand, le 12 novembre 2019

Votre association AEM avait demandé à rencontrer la Municipalité afin de faire le point sur les dossiers qu’elle suit. La présidente et deux membres du comité ont participé à une séance, le mardi 12 novembre dernier, à 18h00, réunissant Madame Laurence Mueller-Achtari et Monsieur Jacques Marchand. En voici le compte rendu :

Les membres du comité font connaissance avec les deux Municipaux qu’ils rencontrent officiellement pour la première fois, suite à la redistribution des dicastères au sein de la Municipalité.

30km/heure dans la poche des Martines

Le projet est déposé au Canton qui a délégué sur place, en octobre dernier, une commission ad-hoc pour visualiser les lieux. La Municipalité attend son rapport et sa prise de position détaillée.

Fort de leur expérience dans la poche du Grand Mont, la Municipalité espère pouvoir faire de la poche des Martines une zone 30 km/h courant 2020. Mais il faut attendre la validation du Canton et la procédure de mise à l’enquête.

Monsieur Marchand informe que la partie haute de la route des Martines (de la place du Petit-Mont jusqu’au carrefour du chemin du Verger) va faire l’objet de lourds travaux destinés à assainir les conduites d’électricité, de gaz et d’eau. Des fuites de gaz ayant été découvertes, divers piquages ont déjà été faits.  Par ailleurs, un test de modération du trafic avait été réalisé ce printemps avec la mise en place de chicanes. En amont de la décision finale du canton, la Municipalité prévoit d’installer des zones de modération du trafic entre le Petit-Mont et le carrefour du Verger. Il s’agira notamment d’ilots avec des arbres (env. 3 zones ) qui mordent sur la chaussée dans le but d’en diminuer la largeur.

La partie basse de la route des Martines (depuis le pont sur l’autoroute jusqu’au chemin du Grand Pré) doit aussi être refaite. Le pont étant sous la responsabilité de la Confédération, les travaux devront être coordonnés avec l’OFROU. Délai prévu : 2022-2023.

Madame Mueller-Achtari, à notre question sur la vision d’ensemble, répond que la Municipalité travaille sur un nouveau schéma directeur pour l’entier de la commune, qui intégrera, pour les infrastructures, les axes routiers, les pistes cyclables, les transports publics, les accès piétonniers, etc…Ce schéma sera présenté au Conseil communal à priori au début de l’année prochaine, mais au plus tard à la fin de la législature en juin 2021.

Plan de quartier de la Clochatte

La procédure d’approbation du plan de quartier suit son cours. Le récent retour positif du Canton permet de lancer les mises à l’enquête. Toutefois, un recours encore pendant a un effet suspensif, ce qui pourrait ralentir le projet d’une année encore. Afin de pouvoir prolonger la ligne 22 des TL jusqu’à la scierie Ménétrey, les zones bleues de la route de la Clochatte seront supprimées.

Mobilité douce

La Municipalité aimerait développer les Pedibus en améliorant la communication au sein des écoles. Les journées sur la Mobilité (la 2e édition a eu lieu du 20 au 22.9.2019) fonctionnent, mais la participation des citoyens reste faible. Le concept sera revu pour le rendre plus efficace et attrayant. La Municipalité souhaite renforcer le partenariat avec les associations présentes sur le territoire communal dans le but de mieux diffuser les informations et d’attirer plus de participants.

Transports publics

Ligne 54 : au mois de décembre 2019, arrivée de cette ligne au Grand-Mont. Son itinéraire : Renens – Crissier – Cheseaux – Morrens – Cugy – Grand-Mont.

Ligne 23 : elle passe à travers le quartier de Maillefer. Au vu de sa bonne fréquentation, des bus articulés sont prévus sur cette ligne, ce qui nécessite l’aménagement d’un giratoire.

Site internet

Le site internet de la commune va se développer pour répondre à la demande d’une commune de bientôt 10’000 habitants.

Pose d’un miroir

Une habitante s’est adressée à l’AEM pour savoir s’il était possible de faire poser un miroir en face de la sortie de son chemin, afin d’améliorer la visibilité. Réponse de M. Marchand : il faut adresser une demande écrite à la police administrative de la Commune en indiquant le lieu précis envisagé pour la pose du miroir. Ce service est habilité à donner –ou non– son accord. Les frais d’achat de l’installation complète et de sa pose reviennent au(x) demandeur(s).

Divers

L’AEM a exprimé son regret d’être privée de son local favori, le foyer de la Grande Salle, et ce pour une durée indéterminée. Les municipaux mettent en avant le fait qu’il y a, à l’Auberge Communale, une salle disponible (mais payante). Ils ne voient pas d’inconvénient à ce que l’AEM adresse une demande au service des bâtiments concernant le foyer du collège des Martines. Ce foyer permettrait à l’AEM d’organiser certaines manifestations à l’abri ; il présente le grand avantage de se situer au centre de son rayon d’activité. Par contre, l’utilisation d’un container (comme pour l’UAPE, sur le terrain de la scierie Menétrey) n’est pas envisageable, faute de terrain disponible.

La séance est levée à 20h00