Et si on repensait l’autoroute ? Une conférence qui suscite beaucoup d’intérêt !

Attention changement de lieu.

Victime du succès de la conférence prévue le 25 février prochain à 16h45, l’ATE a décidé de changer de salle afin de pouvoir accueillir davantage de personnes. La conférence aura donc lieu dans la salle 415 du bâtiment Amphimax, au 1er étage du bâtiment. Néanmoins, il ne reste bientôt plus de places disponibles ! En cas d’intérêt, s’inscrire très rapidement !

Pour se rendre à Amphimax, le plus simple est de prendre les transports publics : le métro M1 s’arrête juste devant le bâtiment, arrêt « UNIL-Sorge ». Il y a également plusieurs parkings pour vélos autour du bâtiment et, pour les voitures, un parking se situe devant le bâtiment.

Enfin, nous vous rappelons qu’un apéro sera offert en fin de conférence, qui permettra de poursuivre les échanges sur la thématique abordée.

Et si on repensait l’autoroute ? Requalification de l’autoroute A1a entre Crissier et la Maladière en boulevard urbain.

Riverains de l’autoroute ou pas, vous êtes sans doute intéressés par les nombreuses questions que soulèvent la mobilité et, en particulier, les déplacements en voiture et le réseau des autoroutes.

Ne manquez donc pas une belle occasion de vous informer et d’alimenter votre réflexion ! A l’initiative de l’ATE Vaud (Association transports et environnement), une conférence avec intervenants multiples et une table-ronde se tiendront à l’Université de Lausanne

mardi 25 février 2020
de 16h45 à 19h30
à l’Amphimax, quartier Sorge

L’événement est gratuit mais il faut s’inscrire. Pour ce faire, rendez-vous sur la page internet https://www.eventbrite.fr/e/billets-et-si-on-repensait-lautoroute-92899347449

Pour vous préparer et prendre connaissance de la position de l’ATE, rendez vous sur https://www.ate-vd.ch/activites-regionales/communiques/details/article/communique-ouest-lausannois-une-requalification-imperative-pour-quitter-la-mobilite-des-annees-60/

La photo illustrant cet article provient du site de l’ATE Vaud.

Les chemins lumineux de la musique, en quête de celles qui nous aiment

Cette conférence est annulée par mesure de précaution sanitaire. Il n’y a pas de date de report pour le moment.

Denis Magliocco, auteur d’un ouvrage édité en novembre 2019 par La Bibliothèque des Arts, éditeur lausannois, sous le titre A la lumière du sol : essai de métamusique, se fera conférencier le 19 mars prochain.

Qui est Denis Magliocco ? Un Montain de longue date, d’abord dans son enfance et son adolescence, de 1960 à 1970, puis, à l’âge adulte, sans interruption depuis 1977. Il est aussi un membre de la première heure de notre association de quartier En Martines. Mais encore?

Denis Magliocco a consacré une grande partie de sa vie active à l’enseignement du chant et de la musique, d’abord dans les classes enfantines et à tous les degrés de l’enseignement primaire, puis, exclusivement, auprès d’adolescents et de jeunes adultes. Par la suite, il a également assuré la formation musicale et didactique des enseignants responsables des classes terminales. Il a consacré de nombreuses années de travail à ses recherches en pédagogie de la musique, couronnées par la parution de son livre A la lumière du sol.

Musicologue érudit, Denis Magliocco nous fera partager sa passion pour la musique et sa conviction que ce langage entre en résonance avec les territoires les plus secrets de chaque être. Musicien, mélomane, enseignant, étudiant ou simple curieux, laissez-vous entraîner sur les chemins lumineux de la musique.

Pour en savoir plus :
http://www.bibliotheque-des-arts.com/booksDetail.php?i=676
https://www.svms.ch/a-la-lumiere-du-sol-essai-de-metamusique/