Envie d’aller au restaurant ?

Un article de 24 Heures de ce jour, 25 mars 2022, est consacré à l’Auberge communale du Mont qui a rouvert ses portes en début d’année.

Extrait pour vous mettre l’eau à la bouche :

On tente en entrée le pâté en croûte de poulets fermiers (24 fr.). Agrémenté d’estragon et d’un chutney de citron confit, c’est une délicatesse. Le saumon d’Écosse légèrement fumé, céleri en rémoulade aux graines de moutarde et pommes granny smith (24 fr.) est fondant et d’une belle fraîcheur. Puis le plat végétarien à base de rutabaga (31 fr.), mariné aux épices et rôti, est rehaussé d’une sauce acidulée aux épinards et d’un condiment estragon et amandes. Tous les goûts sont au rendez-vous. Le croustillant de cochon (38 fr.) est un feu d’artifice. Travaillé comme de la chair à saucisse, il est chapeauté d’un pain alvéolé qui nous permet de ne rien laisser du crémeux de champignons qui l’accompagne. C’est d’émotion que l’on vous parle!

Au rayon dessert, le pavlova aux fruits exotiques (mangue, fruit de la passion, ananas) semble presque léger avec sa crème aé- rienne (14 fr.), quand la tarte au chocolat crémeux sur son biscuit amandes (14 fr.) mêle onctuosité et croquant. La carte des vins offre un choix restreint mais précis de crus, aussi au verre – comme ce pinot gris presque rosé de Schaffhouse ou ce gamay de Chexbres –, que l’amateur pourra acquérir en fin de repas dans l’épicerie qui jouxte le restaurant.