Traditionnelle soupe à la courge le samedi 31 octobre 2020 – ANNULEE

Sortez les masques, mais les blancs et bleus cette fois ! L’édition 2020 de notre traditionnelle soupe à la courge est maintenue, moyennant quelques mesures de protection, afin de garantir la sécurité de chacun. Nous comptons sur vous !

Vous êtes les bienvenus le samedi 31 octobre 2020 de 18h à 20h sur le parking de la zone de dépose du Collège des Martines.

Les enfants sont attendus à 18 heures précises à la salle de gym du Collège des Martines pour un cache-cache d’Halloween (avec normes d’hygiène comme appliquées dans les écoles).

Mesures de protection :
L’inscription est obligatoire en cliquant ici ou par mail à contact@enmartines.ch (traçabilité)
• Par précaution, aucune consommation de nourriture ou de boisson ne sera possible sur place
• Toutefois la soupe à la courge vous sera offerte, à emporter chez vous ! Prenez avec vous un récipient !
• Le port du masque sera de rigueur tout au long de la fête
• La fête aura lieu sous réserve du nombre d’inscrits et de l’évolution de la situation sanitaire. En cas d’annulation, les personnes inscrites seront informées par mail.

Le comité se réjouit vous retrouver autour du feu !

Formation en ligne « Politique et citoyenneté » organisée par Amnesty International

Comment se mettre ensemble pour défendre ses, nos, leurs droits? Comment réussir à s’octroyer une partie du pouvoir? Comment modifier la réalité des populations vulnérables? Quels sont les outils de la démocratie? À l’heure de l’urgence climatique, à l’heure où 25% de la population résidante permanente étrangère en Suisse ne peut que très difficilement faire entendre sa voix, ce cours vous donnera des moyens pour défendre la participation citoyenne.

13 et 28 octobre, 18h30 à 21h00

Informations et inscriptions auprès d’Amnesty International

Conférence Réinventons nos jardins !

8 octobre 2020, 20h, Grande Salle du Petit-Mont

Votre comité s’est associé au groupe Biodiversité du projet Quartier Solidaire du Mont pour cet événement car, dans notre quartier comme dans le reste de la commune, l’érosion de la biodiversité le préoccupe.

Deux conférenciers passionnants ont accepté notre invitation. Il s’agit de Emilie Staub, biologiste, cheffe de projet à l’Alliance vaudoise pour la nature, et de Michel Baudraz, ingénieur EPFL en génie rural, directeur exécutif de l’Association de la Grande Cariçaie. Ils démontreront que préserver et renforcer la biodiversité dans un jardin est à la portée de chacun.

Le saviez-vous ? Selon les dernières statistiques cantonales disponibles, 958 maisons individuelles se trouvaient sur le territoire de notre commune en 2017. Ce qui veut dire, au moins, 958 jardins privés. Il y a donc de quoi faire au Mont !

En avril 2012, le Conseil fédéral a accepté la Stratégie Biodiversité Suisse (SBS).  La SBS pose dix objectifs stratégiques dont le huitième est de « développer la biodiversité dans l’espace urbain ». Aux côtés des autorités, des agriculteurs, des forestiers, les propriétaires privés ont un grand rôle à jouer pour le bien de la nature, de la société actuelle et des générations futures.

Venez découvrir les petites et grandes actions que vous pouvez mettre en œuvre dans vos jardins et comment, en unissant nos efforts, nous pouvons impulser des changements qui auront un effet visible sur la biodiversité dans notre commune.

Merci de vous inscrire (COVID oblige) par courriel (mapicstan@gmail.com) ou téléphone (078 864 98 48) en donnant vos nom et prénom, adresse et numéro de téléphone. La conférence respectera les règles sanitaires en vigueur, le port du masque sera obligatoire.

Venez nombreux. Nous nous réjouissons de vous accueillir et de faire de notre quartier, de notre commune, grâce à vous tous, un havre pour la biodiversité.

Manifestation dans le quartier de Maillefer en faveur du prolongement immédiat de la ligne TL bus 3

Le Mont citoyen organise une manifestation en faveur du prolongement immédiat de la ligne TL bus 3, le samedi 5 septembre à 10h devant le Denner de Maillefer.

Une bonne liaison par bus favorise la mobilité douce et diminue d’autant le trafic dans les quartiers d’habitation ainsi que les nuisances qui l’accompagnent (bruit, risques et gêne pour les piétons et cyclistes)